Mumu sorciere ...Allez viens, calimero j't'emmène au vent.

Louise Attaque l'a dit : https://www.youtube.com/watch?v=DAPs6XuortY

Tu demandes des excuses, ok.

Je m'excuse de n'avoir pas été à la hauteur de ton amour.

Je m'excuse de t'aimer encore si profondement.

Je m'excuse que ton odeur me manque tant, même quand tu te met à sentir la biocoop.

Je m'excuse d'avoir des manifestations physiques dans mon pantalon en ta présence.

Je m'excuse d'avoir vieilli de 10 ans en 20 mois, d'être un vieux vinaigre loin de toi, et que sucre et miel si tu t'approches un peu.

Je m'excuse de nous considérer comme deux membranes d'espace-temps qui sont entrées en collision et qui ont fait exploser nos coeurs il y a 15 ans.

Je ne m'excuse pas de ne t'avoir jamais dit reves pas ta vie, vie tes reves, car je trouve la phrase tellement creuse, tellement cliché, le pire copié/collé du site "poncif.com" Par contre, je m'excuse de n'avoir pas fait de ta vie un rêve (ou alors seulement en rêve)

Je m'excuse de n'avoir pas été toujours un vrai "gentleman", calme, serein et détaché dans la crise, mais je n'avais pas en face de moi une vrai "Lady". On a accordé nos niveaux.

Je m'excuse de te dire que tous tes défauts pris un a un sont vraiment exaspérant séparement, mais pris comme un tout ils forment une si belle personne, la plus belle qu'il me sera jamais donnée de rencontrer. Ce n'est pas tant tes qualités que j'aime (enfin, un peu quand même), que tes défauts. Ils sont le trou noir de nos deux espace-temps autour duquel tout gravite naturellement et qui m'attire irresistiblement.

Je m'excuse d'avoir pu te faire croire (comme tu me l'a dis hier) que tu m'étais devenu indifférente, n'as tu pas, même, utilisé le mot "repoussante"?
Comment pourrais-tu m'etre indifférente ! Moi, à l'époque, je pensais exactement la même chose. Je pensais que c'est moi qui était devenu repoussant car dans le lit toujours tu prenais ton livre. Si je m'approchais, tu grommelais, si je tentais de parler, tu grommelais aussi. Combien de fois as tu repoussé mes tentatives ?
Alors, oui, après le premier film, j'en regardais un deuxième malgré que tu partais te coucher et lire. Aussi après as-tu fini par ne plus vouloir regarder le premier.
Quel gachis Mu. Quel gachis pour juste quelques mots que l'on n'a pas échanger.
Moi est mes films, toi et tes bouquins. Tout ca parce que l'on était trop ensemble et que c'était peut être notre facon de retrouver un "espace personnel"

Conflagration de voiles d'espace-temps. Voiles qui frappent dans le vent, s'unissent, se chevauchent, se séparent et se réunissent à nouveau car attachées au même mat du même bateau.

C'était un labsus intéressant dans ton texto. En général, pour s'excuser, on "demande pardon", on ne "demande pas des excuses" :))
Sans doute ta si belle fierté et ton farouche orgueil ont filtré ce que ton moi profond voulait exprimer et avait réprimé depuis si longtemps :)
Je te remercie pour cet effort pas facile à faire. Plutot que "pas propre", disons les chose telles qu'elle sont, le terme égotisme dégueullasse m'aurait paru plus appropié, surtout qu'au fil des mois tu n'as jamais oublié de récidiver (huissier, avocat, fric, refus pour Onyx,...)
Sans doute est-ce ton mécanisme d'autodéfense qui s'enclenche automatiquement : Sus à l'ennemi ! (à ne pas confondre avec "Suce l'ennemi"...mécanisme qui peut aussi très bien fonctionner ;)
Je ne nierais pas que tout cela est grave, autant pour moi que pour toi, mais je ne suis ni rancunier, ni revanchard, juste certain que notre rencontre existe et qu'il n'existe pas sûr Terre ou ailleur dans l'univers une autre personne, d'un sang différent du tien, sur qui tu puisses te reposer en toute confiance jusqu'a la fin des temps.
Je sais que tu penses que tu n'en a plus (des sentiments). Je ne suis pas sûr que ce soit aussi simple.

Amicalement,
Perdu,
En colère contre moi, contre toi, contre l'univers,
fou,
égoiste,
Patient,
Espérant,
Amoureux